vendredi 14 juin 2013

Insecticide Neem

Voici ma préparation maison pour un insecticide "naturel".  Je l'utilise pour lutter contre les poux rouges (acariens qui sucent le sang des animaux à plumes), les criocères du lys et les pucerons de mes rosiers.  Quoique pour ces derniers, il suffit de mélanger du savon (ou du détergent vaisselle) et une ou deux gousses d'ail dans de l'eau, le tout dans un vaporisateur (oui, vous n'allez pas badigeonner vos rosiers à mains nues).
Il m'arrive aussi d'utiliser de la tanaisie que je cueille le long du ruisseau, mais l'action est plus aléatoire.  Néanmoins, un bouquet mis à sécher dans la cuisine  procure un charme désuet à l'endroit.  De plus alterner les traitements empêche la création d'une résistance chez ces bestioles.
Revenons-en à ces acariens!  Comme je mange les œufs de mes poules, je n'avais pas trop envie  d'utiliser des produits qui pourraient être nocifs pour ma santé et celle de ma volaille.  Le hic, c'est que ces poux rouges résistent à tout, sont de la grosseur d'une tête d'épingle  et se réfugient la journée dans les fissures du bois pour ne sortir qu'à la nuit tombée.  Donc, à un nettoyage quotidien du poulailler j'associe une lutte "mécanique" (j'écrase avec une joie sadique la bébête qui ose passer devant mon œil) et j'utilise la recette ci-dessous.

Matériel:  Un pulvérisateur à main (ça j'ai dû l'acheter car les vaporisateurs de récupération se bouchaient et n'envoyaient pas le produit avec assez de pression) coût environ 5 €, un entonnoir, une cuillère à café et une cuillère à soupe.

Ingrédients: 1 c. à c. de bicarbonate de soude, 1 c. à s. d'huile de neem [0,59 €], 1 c. à s. de savon noir [de 0,04 à 0,12 € selon la qualité], 1,5 l d'eau chaude.
Coût total: environ 0,71 € pour 1,5 l d'insecticide.

Mettre l'eau à chauffer.  Placer l'entonnoir sur le pulvérisateur et y verser le bicarbonate, puis l'huile de neem et le savon noir.  Laisser la cuillère dans l'entonnoir (lorsque vous verserez l'eau chaude cette dernière rincera la cuillère, l'huile de neem ayant tendance à "coller").  Verser l'eau et porter au volume (mon pulvérisateur étant gradué).  L'eau ne doit pas être bouillante, simplement assez chaude pour permettre au savon de se diluer.

Voilà, il est conseillé de renouveler l'opération de pulvérisation après 7 jours et ensuite tous les 15 jours jusqu'à disparition complète des parasites.
Notez bien: vous ne verrez pas les bestioles tomber comme des mouches, l'action de cet insecticide affaiblissant les œufs et les larves des insectes (voici un lien intéressant sur ses multiples propriétés: http://www.neem.fr/fr/proprietes-du-neem).
L'odeur n'est pas top: entre l'ail et l'oignon, genre soupe des sœurs (pour ceux et celles ayant fréquenté une institution catholique).
Petit conseil supplémentaire: avec l'eau de rinçage de votre pulvérisateur (dans laquelle je rajoute un soupçon de savon noir) faire une pulvérisation sur d'autres plantes moins infestées.